Sport

Dupasquier, who else?

CS Supermoto, Ramsen

30.10.2017 15:38 (Michael Dichtl/jdu)

Lors de la finale à Ramsen, le multi-champion Philippe Dupasquier a conquis de belle manière son 21ème titre suisse. Et le duel entre PAtrick Tellenbach et Kevin Tschümperlin a tenu ses promesses.


Philippe Dupasquier, multi-champion et gentleman. (Cliquez pour plus de photos)
Seuls 17 pilotes étaient au départ de la finale du championnat de Suisse Supermoto 2017, dans la catégorie Prestige. Mais ce n’est pas seulement la cohorte des concurrents qui a rétréci cette année, la piste de Ramsen aussi, avec seulement 900 mètres. Et sur cette piste raccourcie, c’est Philippe Dupasquier (Husqvarna), le déjà sept fois champion, qui a dominé le champ lors des essais chronométrés. Devant Kevin Tschümperlin (Yamaha) et Patrick Tellenbach (Husqvarna), les deux rivaux pour le titre de vice-champion.

Dupasquier: Holeshot

Sur la petite ligne droite du départ, puis sur le reste de la piste agrémentée d’une petite pluie vespérale, Dupasquier a laissé tout le monde derrière lui, comme à son habitude. Tschümperlin s’est installé en deuxième position, avec à ses trousses durant une bonne partie de la course Mathias Beck (Suzuki). Tellenbach, de son côté, a moins bien réussi son départ, mais a finalement pu rejoindre le cinquième rang, suivi par Graf. Le «vieux maître» Dani Müller, lui, a fait preuve de combativité en dépit de blessures au genou et au pouce. Il a passé Lucien Reynaud (Husqvarna) et Stéphane Züger pour s’adjuger la huitième place.

Tschümperlin saisit une opportunité

Au départ de la deuxième manche, Tschümperlin a profité du fait que Dupasquier s’est un peu enlisé pour prendre les commandes. Il a décroché du coup sa première victoire de la saison. Beck a à nouveau assuré un top cinq, tout comme Tschupp, qui a juste réussi à contenir Tellenbach, cinquième. L’avantage de ce dernier sur Tschümperlin n’était alors plus que de onze points. Dupasquier, par contre, est remonté de la onzième position pour finir cinquième. Ce qui lui assurait de remporter le titre 2017.

Avec la manière

«Dupa» ne s’est cependant pas démotivé. Il a régalé les nombreux spectateurs d’une nouvelle victoire à l’issue de la troisième manche, qui s’est déroulée dans de bonnes conditions. Tellenbach, lui, a pu se contenter d’un troisième rang derrière Tschümperlin pour obtenir le titre de vice-champion. Juste après avoir été couronné, Philippe Dupasquier s’est emparé du micro. «Malgré le fait que j’ai pu défendre mon titre, cela n’a pas été une bonne saison. Nous avons perdu deux pilotes cette année. C’est pourquoi je dédie ma couronne à feu Philipp Prestel.» Le public de Ramsen a fortement apprécié ce beau geste d’un gentleman sportif et l’a fait savoir par des applaudissements.

««Retour
NOUVEAU! Lisez ici l‘ePaper

Newsletter abonnieren

* Pflichtfeld