Sport

RALLYE DU MAROC

«Sumo» Monnin continue d’apprendre

20.10.2017 00:40 (Jean-Claude Schertenleib)

Dans le cadre de son opération «Dakar 2019», le Neuchâtelois Nicolas «Sumo» Monnin a particioé au Rallye Oilibya du Maroc, finale du championnat du monde de la spécialité, qui s’est terminé avec la traversée de l’erg Chebbi. Il termine 45e.


Bild 1
C’est l’Autrichien Matthias Walkner qui a mis tout le monde d’accord avec sa nouvelle KTM; il devance d’environ 13 minutes l’Argentin Kevin Benavides (Honda), l’Américain Ricky Brabec (Honda également) prenant la troisième place. Nicolas Monnin termine pour sa part au 45e rang du classement scratch. Il a payé au prix cher son erreur de navigation de la quatrième étape (2 h 15 perdues). Le Neuchâtelois relativise l’importance du classement, qui n’était pas pour lui un but en soi, mais bien une étape dans l’optique d’une deuxième participation au Dakar, prévue en 2019. Son objectif sur le rallye Oilibya du Maroc était donc d’élever son niveau de performance en pilotage et en navigation, ce qui s'est avéré être le cas: «Hormis mon erreur de la quatrième étape - une belle leçon au niveau de la navigation! -, je suis très heureux de mon niveau. J’ai fait une belle progression en pilotage dans les dunes et c’est très bon pour la confiance. Des vitesses maximales de près de 150 km/h sur les pistes m’ont aussi procuré de bons moments d'adrénaline. Mon calendrier pour 2018 est déjà arrêté et un rallye d’une toute autre configuration que celui de l’Oilibya est au programme. Il me permettra d’atteindre un niveau d’expérience qui me sera profitable pour ma participation au Dakar 2019.»

««Retour
NOUVEAU! Lisez ici l‘ePaper

Newsletter abonnieren

* Pflichtfeld