Sport

CHARITY RACE LES RASSES

Guillod entre doutes et espoirs

17.07.2017 12:00 (Jean-Claude Schertenleib)

Il a repris la moto mercredi dernier. Dimanche, il a gagné les deux manches «Open» à Bullet: Valentin Guillod (photo Roger Lohrer), blessé à la main au départ de la course qualificative du GP de Russie, devrait rouler ce week-end en GP, à Loket.


Bild 1
«J’ai repris l’entraînement il y a quelques jours et tout s’est bien passé. Ce matin – troisième chrono -, j’ai néanmoins eu l’impression que la douleur se réveillait. On va bien voir»: ainsi parlait à la pause de midi, Valentin Guillod. C’était sous le soleil des Rasses, à l’occasion de la Charity Race organisée par Ben Thévenaz, une course qui, pour la première fois, comptait pour le championnat de Suisse. Vainqueur des deux manches, le Vulliérain est sur la bonne voie: «Il faudra voir le contrecoup, si contrecoup il y a. Mon but est de rouler ce week-end à Loket, pour le GP de la République Tchèque.» Alors qu’il venait de passer un cap au cœur d’une saison mondiale jusque-là compliquée, Guillod a été blessé en Russie: «Chute à plusieurs – dont Van Horebeek – au moment du départ de la course qualificative, un gars qui me roule dessus, fracture du scaphoïde de la main droite». Opéré la semaine suivante à Genève, Guillod a ainsi connu un coup d’arrêt dans sa saison. Dans sa carrière? Quid, d’ailleurs, du futur? «Avant d’avoir des prétentions contractuelles, il faut d’abord réussir des résultats. Mais il me reste de bonnes occasions cet automne.» Comme les Nations? «Bien sûr, mais aussi Frauenfeld, le GP de Suisse», sourit Valentin. Qui sait – comme nous tous! – qu’il est capable de faire beaucoup mieux que des accessits en MXGP.

««Retour
NOUVEAU! Lisez ici l‘ePaper

Newsletter abonnieren

* Pflichtfeld