Bon Vent

Sept cols français

Savoie

30.10.2017 15:15 (jdu)

Passée la frontière française au sud de Genève, c'est un véritable menu à rallomges qui s'offre au motard en balade. Nous avons sélectionné sept ascensions et descentes sur la carte.


Près du col de Joux Plane, entre Samoëns et Morzine. (Cliquez pour plus de photos)
Certains motards appellent ça «les sept cols». Cette balade de près de 400 km au départ de Genève dure une bonne journée, mais rien n’empêche de raccourcir l’itinéraire. Ca commence par le Salève et par la route qui mène au Col de la Croisette. Attention: la chaussée est étroite et le bitume pas de prime jeunesse. Mais le panorama au sommet du Salève est magnifique: le Léman au nord, la Haute-Savoie au sud. Redescente par le second col, celui des Pitons, direction Annecy, en passant par les célèbres ponts de la Caille. Puis on se dirige vers les Aravis, soit par la voie directe, soit en faisant quelques écarts (Annecy, Bluffy, Les Clefs, Manigod). Le Col des Aravis est un point de passage important. Par beau temps, on y voit le Mont-Blanc. Et c’est l’endroit idéal pour faire une pause boisson ou repas. Par exemple au restaurant Les Rhodos, qui offre un décor soigné et une bonne cuisine. Si la carte ne convient pas, on va voir en face. Les geeks des départements français font remarquer que la descente côté sud fait franchir la frontière entre la Haute-Savoie et la Savoie tout court. Ce que l’on peut dire, c’est que la route est assez technique, avec des virages serrés et de rayons variables. Elle mène à Flumet, autre plaque tournante de la région. De là, on vous propose de remonter vers Megève (il faut contourner le centre de Flumet, qui est à sens unique). La route qui y conduit est bien embouteillée et marque le retour au tracé rectiligne. Du moins jusqu’à Megève. Ensuite, le trajet en direction de Sallanches (en évitant l’autoroute) est assez joli, avec de beaux virages réguliers à flanc de coteau. A Sallanches, on peut obliquer pour aller à Cluses. Et suivre la rectiligne D 1205 qui longe à la fois l’autoroute et une rivière chère aux Genevois, l’Arve. Mais ce n’est que le prélude à une nouvelle ascension. On l’initie en empruntant la petite et pentue D6, juste après Magland, pour aller à Arrâches-la-Frasse et Châtillon. A partir de là, au lieu du classique col des Gets, il existe un autre itinéraire, plus fatigant pour les lombaires, mais aussi plus séduisant, qui passe par Samoëns. Avant toute chose, il serait dommage de ne pas aller voir le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval, au bout de la vallée du Giffre, depuis Samoëns. C’est un cul-de-sac montagneux, mais il est magnifique. De retour à Samoëns, si vous n’avez pas encore mangé, une pause déjeûner roborative s’impose. On conseille un arrêt à la Table de Fifine. Et pour la digestion, le col de Joux Plane (1691 m), dont la route (D354) n’est pas évidente à trouver à Samoëns. Cette voie ne mène pas jusqu’au col géographique,mais juste en dessous, avec un joli lac d’altitude. Là aussi, le bitume n’est pas de première qualité. Et en sus il y a beaucoup de virages en épingle. Mais on finit bien par arriver un jour dans le village de Morzine, après avoir franchi au passage un second col, celui de Ranfolly. A partir de Morzine, si l’on a le temps, il vaut la peine de prendre la route d’Avoriaz, la station de ski à l’architecture très particulière. Il existe en effet une boucle permettant de redescendre dans la vallée de Morzine (direction Thonon) par un autre chemin, en suivant le panneau indiquant Les Lindarets et le lac de Montriond. Elle traverse le hameau dit des Chèvres, où il n’est pas rare de trouver en pleine rue centrale des spécimens de ce capridé. Enfin, si vous en voulez encore avant de rentrer au bout du lac, nous conseillons les cols du Corbier et de la Forclaz, plus bas dans la vallée.

Infos pratiques

Route: Collonges-sous-Salève – Col de la Croisette – Col des Pitons – Allonzier-la-Caille – Annecy – Bluffy – Thônes – Manigod – Col des Aravis – Flumet – Megève – Sallanches – Arâches-la-Frasse – Châtillon – Samoëns – Sixt-Fer-à-Cheval – Samoëns – Col de Joux Plane – Col du Ranfolly – Morzine – Avoriaz – Montriond – Col du Corbier – Col de la Forclaz – Thonon-les-Bains – Genève. Distance: 321 km Manger et boire: Le Bilboquet à Annecy, 14 faubourg Sainte-Claire, tél. +33 4 50 45 21 68, www.restaurant-lebilboquet.com. Les Rhodos, col des Aravis, tél. +33 4 50 64 53 56, www.rhodos.fr. La Table de Fifine à Samöens, tél. +33 4 50 34 10 29 ou www.table-fifine.com. Dixie Bar, à Morzine, rue du Bourg 18, tél. +33 4 50 79 27 83. A voir, à faire: vols en parapente au sommet du col de la Forclaz à Montmin (longer la rive côté est), par exemple chez www.annecy-parapente.fr. Ou une balade parmi les étranges chalets d’Avoriaz... Cartes et GPS: Michelin 328 Ain/Haute-Savoie. Retrouvez cette balade avec coordonnées GPS sur www.actumoto.ch/balades.

««Retour
NOUVEAU! Lisez ici l‘ePaper

Newsletter abonnieren

* Pflichtfeld