Bon Vent

Au-delà de la vallée de Joux

Marchairuz - France

27.09.2017 16:55 (jdu)

Le col du Marchairuz donne accès au lac de Joux, mais aussi aux départements français du Doubs et du Jura. Il y a de quoi se perdre entre collines, forêts et pâturages. Heureusement, tous les chemins mènent à la douane.


Faisable en une journée. (Cliquez pour plus de photos)
C’ est l'un des cols emblématiques du canton de Vaud. Le col du Marchairuz (1449 m) permet d’accéder à la vallée de Joux depuis le Plateau. Du côté opposé à celui du Mollendruz. Marchairuz est par ailleurs le nom du petit sommet qui se trouve juste à côté du col, où les sportifs vont faire du ski de fond en hiver. Un bon point de départ pour cette balade est la petite ville de Cossonay. On suit le panneau indiquant la direction «vallée de Joux», jusqu’à la petite localité de L’Isle. C’est dans ce village que coule un cours d’eau célèbre, la Venoge, chère au poète et chansonnier vaudois Gilles. Tournez à gauche avant le pont et suivez la route menant à Bière. Juste après Ballens, on trouve un petit giratoire dans lequel la direction du Marchairuz et de la vallée de Joux figure déjà. Les choses sérieuses commencent. Après trois virages larges, la première grande épingle vous accueille comme il se doit. Et puis l’on se retrouve dans la forêt, sur une route qui va manifestement vous conduire à un col. Pas de tout petits virages, mais une bonne variété, avec un bitume pas de première jeunesse, mais correct. Petit à petit, les feuillus font place à des conifères, et la vue se dégage sur le côté gauche de la chaussée. Il y a de plus en plus de pâturages aussi, avec de jolis murets en pierres sèches. Et une pierre portant l’inscription «Sentier du sapin à Siméon». Il s’agit d’un sentier didactique traversant le parc naturel du Parc Jura Vaudois. Siméon, nous dit la sagesse locale, était une sorte de facteur. Le motard pas trop pressé peut faire halte au col. La viande y est excellente (à prix suisses). Sinon, la descente sur la vallée de Joux vaut son pesant d’huile de frein. Au Brassus, choisir la route menant au Lieu et à Mouthe. Un petit raccourci est indiqué pour Mouthe, juste avant Le Séchey. Entre arbres, clairières et pâturages à vaches, on remarque que l’asphalte a pris une autre couleur. Avant d’arriver à Mouthe, on passe le petit col de Landoz-Neuve (1235 m). Attention, par endroits, en ces jours d’été, cette voie de communication importante pour les travailleurs frontaliers est recouverte de traces de gravillons. Mouthe est un lieu idéal pour s’arrêter manger, au vu de la longueur de cette balade. Au sud-est de Mouthe, au pied du Mont Risoux, se trouve la source du Doubs, ce majestueux cours d’eau qui se jette dans le Rhône. Le départ du fleuve, qui est très frais, est agréable en plein été. La balade que nous vous proposons suit après cela la D436, puis, à la Chaux, la D46, direction Chapelle-des-Bois. La route serpente dans les collines du Jura français. A partir de Chaux-Neuve, on gravit une colline un peu plus haute que les autres, et c’est l’occasion de voir un véritable tremplin de saut à ski. Après Chapelle-des -Bois, suivre la D 18 pour aller à Morez. La descente dans la vallée de l’Evalude, après Bellefontaine, est magnifique. Et ensuite remonter en direction des Rousses. Si la descente n’était pas mal, la remontée vaut aussi le détour, même si la N5 est souvent très fréquentée. Les Rousses est le dernier village avant la frontière franco-suisse de la Cure. On peut y faire une halte pour étancher la soif, par exemple. En gros, on retourne en Suisse par une route qui suit plus ou moins la ligne du train Nyon-St-Cergue-Morez. La ligne s’arrête à la Cure, car le côté français semble avoir été fermé vers la fin des années 1950. La balade ne saurait être complète sans un dernier hallali de gauches et de droites à flanc de montagne, direction Arzier. Puis Bassins, pour rejoindre St-George ... et repartir vers le Marchairuz. Mais seulement jusqu’au croisement indiquant à droite Bière, où l’on redescend par où l’on est venu.

««Retour
NOUVEAU! Lisez ici l‘ePaper

Newsletter abonnieren

* Pflichtfeld